Sacrée cathédrale

IMG_5350

IMG_3588
Vue d’ensemble de la Cathédrale

La cathédrale de Reims se détache nettement dans le paysage urbain. On la distingue également très bien de loin depuis les alentours en allant vers Reims.

Cette cathédrale, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, est unique par son style, ses statues et son histoire qui la lient aux rois de France.

Une première cathédrale a été construite en 401 par Saint Nicaise (patron de la ville de Reims), elle sera remplacée au 9ème siècle par un édifice plus grand. Un incendie ravagea ce-dernier en 1210 et l’archevêque a décidé alors la construction d’une cathédrale gothique à l’instar de celle de Paris, Soissons, ou Chartres.

IMG_3531
Façade orientale

Le portail Ouest est le plus impressionnant. Malgré les travaux sur la partie centrale (grande rosace), nous pouvons admirer les deux tours s’élançant vers le ciel. Elles culminent à près de 80 mètres de haut.

De style gothique les trois portails, correspondant aux trois nefs, sont chacun surmonté d’un gâble. Les tympans ajourés sont ornés de sculptures. Le portail central (invisible ici) est consacré à Marie, n’oublions pas qu’il s’agit de la Cathédrale Notre Dame de Reims. Les portails latéraux décrivent des épisodes de la vie de Marie.

Au-dessus des travaux (et de la grande rosace), nous pouvons voir la galerie des Rois dont nous reparlerons plus bas…

IMG_3549
L’ange au sourire, emblème de Reims.

L’ange au sourire est un passage obligé à Reims. Vous pourrez admirer cette statue au sourire espiègle au niveau du portail Nord de la façade Ouest. A vos boussoles ! (plus simplement à gauche sur la photo au-dessus)

IMG_4577

L’intérieur de la cathédrale est lumineux. La hauteur sous voûte atteint 38 mètres. La nef est relativement étroite par rapport à la longueur de la cathédrale (138 mètres)

Sur la photo ci-dessus, j’ai trouvé la répétition des croisées d’ogives et clefs de voûte très esthétique avec comme point final ce vitrail coloré.

Des vitraux qui sont d’ailleurs remarquables. Créés au 13ème siècle ils ont subi des dommages et ont été remplacés. Les maîtres verriers, dont Simon, ont travaillé à la restauration.

IMG_4575
Vitraux de Marc Chagall

Ces vitraux sont l’œuvre de Chagall, ils ornent la chapelle absidiale (derrière le chœur). Leur dominante bleue est surprenante. L’artiste dessina les vitraux qui ont été réalisés par les ateliers Simon.

Les vitraux représentent au centre le sacrifice de la croix. Plus difficilement visibles sur la photo et sur la droite sont représentés le baptême de Clovis et le sacre de Saint Louis.

IMG_4579

On situe le baptême de Clovis par l’évêque Saint Remi vers l’an 500. Ce sacrement scelle l’union des francs avec le christianisme, ce peuple quitte alors ainsi le statut de barbare.

C’est également en cette cathédrale que la quasi totalité des rois de France ont été sacrés (tous sauf 7).

IMG_5179

Pas moins de 2003 statues ont été dénombrées à l’extérieur de la cathédrale. Je vous laisse les compter !

Nous pouvons ici voir la rosace Sud dont le diamètre est de 9,65 mètres.

IMG_5189

Sur cette photo prise depuis le Palais du Tau attenant à la cathédrale nous pouvons admirer les contreforts et les arcs boutants ornés de pinacles. Ces structures sont caractéristiques de l’art gothique. Le calcaire de Courville, principal matériau de construction, apporte une couleur dorée lumineuse.

Notre visite se poursuit par l’ascension des tours de la cathédrale. 249 marches plus haut, nous pouvons admirer la galerie des rois. Celle-ci donne sur la façade ouest et offre une vue incroyable sur Reims et sa région.

IMG_5196
La galerie des rois

La galerie des rois orne les tours : au centre le baptême de Clovis est représenté. 56 statues monumentales de rois « anonymes » sont représentées.

IMG_5305
Les statues à l’échelle…

Certaines statues ont été transportées dans le Palais du Tau. Les statues mesurent 4,5 mètres de haut pour celles de la galerie des rois ! Comparer l’échelle avec ce monsieur qui pose de dos.

IMG_5200
Vue vers le Sud-Est depuis le balcon sous la galerie des rois

Je disais donc que la vue était splendide (malgré les travaux de la grande rosace que l’on surplombe), en effet, au loin se trouve la Montagne de Reims dont le parc naturel régional est un territoire qui mêle terroir viticole, forêt et cultures.

La Basilique Sainte Clotilde de style byzantin est également bien visible.

IMG_5233

Ce cliché nous offre une vue sur la galerie des rois qui ornent la tour et sur l’enchaînement des arcs boutants surmontés de pinacles.

IMG_5253
Carillon et fleur de lys

Ici le carillon de la cathédrale, situé à la croisée du transept. Admirez également les fleurs de lys, symbole de la royauté, décorées finement à la feuille d’or et qui alternent avec des trèfles.

IMG_5238
Les tours et la toiture de plomb

L’histoire récente a épargné la cathédrale. En effet, elle échappa aux bombardements allemands lors de la 1ère guerre mondiale alors que Reims était dans le même temps détruite à 80% !

Mais elle subit tout de même un incendie en 1914. La charpente et la toiture de plomb furent détruits mais les murs tinrent bon.

Au sortir de la Grande Guerre, la restauration fut possible grâce au don de Rockefeller. La charpente a été alors reconstruite en béton plutôt qu’en chêne. La couverture demeure en plomb.

IMG_5259
La flèche et l’ange girouette

La flèche ci-dessus s’élance au chevet de la cathédrale. L’ange girouette est le point culminant de la cathédrale (87 mètres).

IMG_5300
Statue du sagittaire

Ici, un sagittaire a été représenté par les sculpteurs. Il décoche une flèche en direction du bas et non vers le ciel. Plus précisément, il vise le Palais du Tau qui est aussi l’archevêché. Cette originalité est attribuée au fait que les ouvriers considéraient qu’ils n’étaient pas suffisamment bien payés !

IMG_4599
Le chevet de la cathédrale

Notre visite s’achève par le chevet de la cathédrale et surtout par un splendide spectacle son et lumière qui illumine la façade durant toute la saison estivale. Je vous le recommande !

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Sources :

– Visite de la cathédrale et de ses tours

– Visite du Palais du Tau

– Guide vert Michelin Champagne Ardenne, 2013, p 91 à 96

1 réflexion sur « Sacrée cathédrale »

  1. Superbe reportage ! Bravo ! Le spectacle sons et lumières doit être un régal pour les yeux.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close